Vous êtes ici

Participer en Sologne

 

Une gestion confiée directement aux acteurs du territoire

 

La préservation du patrimoine naturel est fondée sur le volontariat et la responsabilisation des acteurs du territoire de la Sologne.

Propriétaires, forestiers, agriculteurs, associations ou collectivités territoriales, tous peuvent marquer leur engagement en faveur de la biodiversité  et de la qualité des territoires de la Sologne.
2 outils contractuels sont à leurs dispositions :
la charte Natura 2000 ;
les contrats Natura 2000.

 

Natura 2000, un dispositif unique en son genre

 

Contrairement à Natura 2000, La plupart des autres dispositifs de conservation du patrimoine naturel (réserves naturelles, réserves nationales ou régionales) est gérée par des structures publiques ou des associations. Ils ne donnent pas la possibilité aux acteurs du territoire de gérer volontairement les espaces naturels présents chez eux. 

 

Quatre objectifs bien définis

 

Les mesures de gestion mises en place dans le document d'objectifs (DOCOB) ont pour but de :

Les mesures de gestion mises en place dans le document d'objectifs (DOCOB) ont pour but :
— d’enrayer la fermeture des milieux ouverts;
— de restaurer le fonctionnement des étangs piscicoles et autres habitats des milieux humides ;
— de gérer le réseau hydrographique ;
— d’entretenir et préserver les milieux forestiers.

 

Un régime d’évaluation des incidences spécifique


Le régime d’évaluation des incidences doit assurer l’équilibre entre préservation de la biodiversité et activités humaines en Sologne.

Son objectif est de vérifier que les activités humaines ne portent pas significativement atteinte aux habitats et aux espèces d’intérêt européen présents dans le site Natura 2000 Sologne.